Prestations

 

L'implant

L'implant est destiné à remplacer la ou les dents absentes en conservant le même aspect et les mêmes fonctions que la ou les dents naturelles. C'est l'équivalent d'une racine artificielle en Titane placée à l'endroit même où la dent a été extraite.

Il permet :

  • d'éviter le bridge qui nécessite que les dents adjacentes soient taillées voire dévitalisées.
  • d'éviter le recours à un appareil dentaire amovible qui peut provoquer la fonte osseuse au niveau de la dent remplacée.

Il assure :

  • Un maintien du capital osseux : l'implant dentaire transmet les forces de mastication à l'os à l'instar d' une racine naturelle ce qui stimule l'os de la mâchoire et permet sa régénération naturelle.
  • Confort & Esthétique : L'implant est comparable à une dent denture naturelle en offrant le même confort et la même esthétique.
  • Un impact sur la santé : En l'absence de dents, et sans le remplacement de ces dernières,  les difficultés masticatoires entraînent une détérioration de la digestion qui métabolise les mauvaises graisses.

Méthodologie

La chirurgie implantaire s'adosse sur un plan de traitement depuis l'extraction de la dent à remplacer jusqu'à la réhabilitation prothétique finale. Après avoir évalué, d'après le questionnaire médical, l'état de santé du patient puis examiné le cliché panoramique, un bilan pré opératoire par cône beam (scanner) s'impose car seule cette imagerie en 3D permet d'évaluer avec précision le volume osseux disponible.
Lorsque ce dernier s'avère insuffisant, une greffe osseuse préalable pourrait être nécessaire pour la pose de l'implant.

Pour obtenir la parfaite intégration de l'implant à l'os appelée "l'ostéo-intégration", une période allant de 3 à 6 mois, sera nécessaire. Ce n'est qu'après ce temps de cicatrisation osseuse que l'implant pourra recevoir une prothèse dentaire définitive. Durant cette période, une prothèse provisoire pourrait, selon les cas, être posée. La prothèse fixe aura les mêmes fonctions que les dents naturelles.

Selon les besoins, une couronne en céramique sera fixée sur l’implant. Dans le cas de plusieurs dents manquantes, plusieurs implants dentaires pourront servir de base à un bridge (pont fixe) ou à une prothèse amovo-inamovible.

La maintenance implantaire

Comme pour les dents, une hygiène rigoureuse et un suivi régulier sont nécessaires pour le maintien en bonne santé des implants dentaires.

Les complications implantaires

Les complications infectieuses : les implants, comme les dents, peuvent s'infecter. L'infection autour de l'implant appelée péri-implantite est causée le plus souvent par un nettoyage insuffisant autour des implants.
Les complications mécaniques : ces complications sont rares. Il s’agit de fractures des implants eux-mêmes, ou des vis qui servent à fixer la prothèse dans l’implant.

Dans des cas rares de non-intégration, le Dr Cohen déposera l'implant et en reposera un autre gratuitement.

Prévention des complications

La prévention des complications infectieuses passe par un brossage minutieux à la jonction gencive/implant au moins deux fois par jour avec une brosse à dents et des brossettes interdentaires. Cette maintenance doit être contrôlée par le chirurgien dentiste, deux fois la première année et ensuite une fois par an.
La prévention des complications mécaniques passe par un contrôle régulier de l’occlusion, c'est-à-dire par le réglage minutieux des contacts entre les dents. Ces ajustements sont réalisés avec de légers meulages des dents ou des prothèses implantaires.

Traçabilité des implants et des matériaux

Exigence et rigueur sont de mise dans les garanties de durabilité et confort.
Le praticien remet au patient, après l'intervention, un "passeport" où figurent les références des implants posés (nom, type, dimensions). Le patient pourra alors renseigner d'autres intervenants s'il venait à consulter ailleurs.


Greffes

La chirurgie implantaire comme toute chirurgie, nécessite un bilan exhaustif.

Une étude volumétrique de la masse osseuse (scanner ou cône beam) va permettre d'évaluer le volume osseux résiduel et d'envisager, si besoin, une greffe osseuse.

La greffe osseuse devient alors obligatoire :

  • soit pour pallier une perte osseuse trop importante
  • soit pour rehausser ou épaissir une paroi osseuse

Pour certains patients, quand le volume osseux est insuffisant, la seule façon de réaliser de manière satisfaisante la pose d'implant dans la zone postérieure du maxillaire supérieur, il peut être nécessaire de réaliser une augmentation du volume osseux par un comblement osseux du bas fond du sinus.


Extraction et mise en charge immédiate

Les principes de l'implantologie conventionnelle recommandent d'éviter d'exercer toute contrainte sur les implants durant la période de cicatrisation osseuse environ 3 à 6 mois avant la mise en charge des implants afin de garantir des conditions optimales de cicatrisation.

Dans certains cas, l'indication de l'extraction mise en charge immédiate de l'implant peut être posée de sorte à prévenir la résorption osseuse et préserver au mieux les papilles et la genvice marginale de la dent frâichement extraite.

Ce traitement offre également l'avantage de rétablir rapidement les besoins esthétiques et fonctionnels du patient et de réduire le nombre de séances nécessaires au traitement et au suivi post-opératoire.


Extraction dentaire

L'extraction dentaire est un acte chirurgical qui consiste à pratiquer l'avulsion d'un organe dentaire.

L'enlèvement d'une dent de la bouche ou "avulsion" peut être conseillée pour plusieurs raisons : carie très importante ne permettant plus la restitution de la dent, dent de sagesse ou dent incluse, dent très mobile suite à un support osseux résiduel insuffisant.

En cas d'Infection pré ou post extraction: le dentiste peut prescrire un antibiotique.

Conseils Post Intervention :

  • Eviter de cracher ou de rincer pendant les 12 premières heures afin de ne pas déloger le caillot et provoquer ainsi un saignement.
  • En cas de saignement prolongé : mettre une gaze de coton sur le site de l’extraction et fermer la bouche pour créer une pression. Un sachet de thé mouillé peut aussi remplacer le coton.
  • En cas de douleur, prendre les antalgiques que le dentiste vous a prescrit ou conseillé de prendre.
 

Le traitement des parodontites (déchaussement des dents)

Les parodontites sont des infections des tissus parodontaux (gencives et os sous-jacents) qui soutiennent les dents. Elles sont provoquées par l'activité bactérienne au contact de la gencive et de l'os.

Différents traitements s'appliquent,

  • Un traitement par le nettoyage et la maintenance des tissus parodontaux grâce à des techniques de brossage permettant de nettoyer efficacement les dents même dans les zones les plus difficiles d’accès.
  • Un traitement anti-infectieux sur prescription du praticien avec dans certains cas, l’utilisation d’antibiotiques et de produits d'hygiène spécifiques peut être envisagé.
  • Un surfaçage (ou curetage) effectué au cabinet afin d'assainir et de nettoyer les zones situées sous les gencives. L’efficacité de ce traitement initial est évalué dans un délai de quelques semaines. Si l’infection persiste dans certaines zones, un second traitement, souvent chirurgical sera proposé.
 

Le traitement chirurgical des parodontites

En cas de guérison insuffisante des parodontites, il faudra alors envisager le traitement chirurgical. Cela permet, en soulevant la gencive, de traiter la parodontite de façon plus efficace. Dans certains autres cas, les lésions peuvent être réparées grâce à des greffes d’os ou de gencives.
Pour conserver le bénéfice du traitement, une thérapeutique de maintenance parodontale constituée de nettoyage et de détartrage dentaire très réguliers devra être mise en place avec le chirurgien dentiste. Cette maintenance dure toute la vie et doit être suivie avec le plus grand soin. C’est probablement la phase la plus importante du traitement.

Conseil Post Intervention :
Suivre la prescription d'un traitement anti-infectieux à base de bains de bouche et parfois d'antibiotiques.
Adopter une méthode de brossage adéquate pour éviter la récidive

 

L'endodontie

L'endodontie intervient dans le traitement des maladies de la pulpe dentaire et des infections péri-apicales (dans l'os autour des racines).
Lorsqu'une d'une dent ne peut plus être gardée vivante, soit en raison d'une carie trop profonde, soit parce qu'elle est déjà nécrosée ou qu'elle risque de le devenir, le praticien élimine (sous anesthésie locale) ce qui reste des tissus pulpaires infectés ou potentiellement infectés à l'intérieur de la dent.

endodontie.jpg

 

Prothèses

Il existe plusieurs types de prothèses fixes utilisées selon les besoins :

Les prothèses dentaires fixes

  • La couronne prothétique périphérique pour remplacer l’ensemble de la partie visible de la dent. La couronne prothétique recouvre alors toute la dent et la consolide.
  • L' inlay pour remplacer une petite partie de la dent cariée.
  • L'inlay/onlay est une couronne dentaire partielle.

Lorsqu’il manque plusieurs dents, elles peuvent être remplacées par un bridge (ou pont dentaire). Le bridge est alors fixé aux dents voisines par un inlay, un onlay ou une couronne.

Les prothèses dentaires amovibles

Ce sont des prothèses que l’on met et que l'on retire quotidiennement. Elles peuvent être partielles ou totales :

  • Une prothèse dentaire amovible partielle remplace certaines dents absentes et prend appui sur la gencive et sur les dents restantes à l’aide de crochets.
  • Une prothèse dentaire amovible complète remplace toutes les dents d’une mâchoire et s’appuie simplement sur la gencive et le palais.

Les prothèses dentaires sur implants

On distingue deux types de prothèses sur implant :

  • Les prothèses dentaires fixes sur implants : couronne prothétique supra implantantaire ou bridge supra implantaire qui pourrait être soit scellé soit transvissé sur les implants.
  • Les prothèses dentaires amovibles sur implants : partielles ou complètes, ces prothèses sont stabilisées par des implants dentaires au moyen de systèmes d’attaches qui ressemblent souvent à des petits boutons-pression. Ce type de prothèse sert essentiellement à améliorer la rétention des prothèses amovibles à moindre coût.
  • Les prothèses dentaires amovo-inamovibles
    • Ces prothèses sont déposables uniquement par le praticien

 

 1.png 2.png   3.png
Couronne Dentaire Prothèse dentaire amovible Couronne sur implant dentaire
Le site du cabinet dentaire a été réalisé par Webdentiste.fr